Hubert de Folmont et Jean François Camus

Architectes D.P.L.G.

Nous avons appris l’architecture ensemble.

Nous aimons les gens, les lieux, nous aimons le détail et la lumière.

Les gens, c’est la commande mais c’est aussi la controverse. Les gens, ce sont ceux qui habitent, ceux qui font vivre et aussi ceux qui bâtissent et qui produisent. Ce sont eux qui rigolent et ce sont eux qui pleurent. Ce sont eux qui détestent ou eux qui adorent… Les gens, c’est la vie, l’architecture est pour eux.

Nous aimons les lieux parce que leur génie nous guide. La poétique du Lieu : Lieux publics, lieux culturels, lieux fictifs, lieux insolites, lieux sacrés, 20 000 lieux... Chargé de forces physiques, biologiques, historiques ou sociales, le lieu nous imprime une dynamique génératrice de forme. L’architecture crée les lieux.

Nous aimons le détail car il assure la pérennité. Le détail est celui que l’on voit parfois en premier et dont on se souvient en partant.

Nous aimons la lumière parce que c’est par elle que tout vibre. Le soleil, l’ombre, les matières… Les rythmes, les séquences, la mise en valeur… Naturelle ou artificielle c’est elle qui active nos projets, c’est elle qui anime nos couleurs.